AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LES AUDITIONS SONT ARRIVÉES ET ELLES SONT OBLIGATOIRES !
ON A BESOIN DE PLUS DE PROFESSEURS :)
ON VEUT PLUS DE DEUXIÈME ANNÉE >.<

Partagez | .
 

 what if i tell you... ✕ namjae.♡

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


élève de ochiwa ~
nice to meet you !

MESSAGES : 71
SPECIALISATION : Danse.
EN BOUCLE : Zico + I'm Still Fly.

MessageSujet: what if i tell you... ✕ namjae.♡   Mer 21 Mai - 18:34



Mon bras appuyé légèrement plus bas sous ton aisselle, mon menton reposait dans cette main tandis que de mon autre main, mes doigts se baladaient sur son torse musclé. J’étais quasiment allongée sur le ventre, ma tête et mon menton reposait seulement dans ma main. Mon corps nu était découvert, seul mes fesses et mes jambes étaient couvertures du drap blanc. Je le fixe un instant : nous avions encore craqué. C’était terrible. C’était mon fiancé, mais c’était comme si j’étais sexuellement accroc à lui. Il fallait dire qu’il me faisait du bien et qu’il le savait, c’était toujours aussi agréable de faire des choses avec lui. Tandis que mes doigts faisaient leur petite marche sur son torse, je me mis à sourire sans aucune raison. J’étais heureuse voilà tout. J’avais passé une bonne soirée puis il n’y avait pas cours aujourd’hui. Donc, j’allais pouvoir profiter de mon fiancé, même si au fond je savais qu’on n’allait pas tarder à s’embrouiller. Que ce soit pour mon nudisme, parce que j’aime me balader à poil dans la chambre. Je ne le cache pas, je me sens plus libre. Ou alors ma lingerie sexy ou pas qui traîne partout. Ce sont les deux choses qui énervent le plus mon maniaque de fiancé. Mais aujourd’hui, il n’y avait rien de tout ça. Mais j’avais l’impression qu’il y aurait comme une mini engueulade ou un petit accident. Je ne sais pas, c’était comme un pressentiment. C’était l’opposé de moi, je ne pouvais pas développer des sentiments pour lui, c’était impossible. Mais bon, comme on dit : on contrôle tout sauf les sentiments. Pour l’instant, il n’y avait rien. Je ne le détestais pas, mais je ne l’aimais pas non plus. J’arrêtais de balader mes doigts sur son torse puis j’approche mon visage du sien, m’arrêtant alors que nos lèvres se frôlaient, un sourire charmeur se peignit sur mon visage. Comme à chaque fois ; merci pour cette nuit Nam Jae. Tiens, c’était la première fois que je l’appelais par son prénom. D’habitude c’était toujours des surnoms méchants ou débiles. Je dépose un bref baiser sur ses lèvres et je me remets dans la même position que tout à l’heure, seulement ma deuxième main -celle qui se baladait sur son torse- vient chercher la main de Nam Jae et j’emmêle mes doigts aux siens ; j’avais toujours envie de petits gestes d’affection et de tendresse, pourtant je ne le faisais pas exprès. Alors que nos doigts étaient mêlés, je me mis à sourire.


Dernière édition par Kim Sacha le Sam 7 Juin - 23:20, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dance-floor-move-it-now.tumblr.com/

avatar


élève de ochiwa ~
nice to meet you !

MESSAGES : 18
DATE DE NAISSANCE : 07/08/1992
SPECIALISATION : chant
EN BOUCLE : thunder - exo

MessageSujet: Re: what if i tell you... ✕ namjae.♡   Mar 3 Juin - 21:08



Allongé paisiblement sur le lit, je tentai de reprendre mon souffle après la divine soirée que nous venions de passer Sacha et moi. Une fois encore, je n'avais pas manqué à mon devoir et comme tout bon fiancé, j'avais donné de ma personne à la femme qui partageait désormais ma vie. Quelques gouttes de sueur perlaient sur mon front tandis que ma respiration reprenait un rythme normal. C'était dans ces moments que nous pouvions enfin être complices et plus en accord l'un avec l'autre. La journée nous nous haïssions, et la nuit, nous nous amusions à des jeux plus ... sexuels. Nos caractères étaient les parfaits contraires. De plus, elle avait cette manie de toujours faire des choses qui réussissaient à m'agacer au possible. Chiante, maladroite, bordélique, tout ce que je pouvais détester. Mais quelque chose de fort me rattachait à elle, sûrement le fait que l'on soit fiancés malgré qu'on l'ait été de force. Des frissons parcouraient toujours mon corps lorsque les doigts de Sacha m'effleuraient. C'était une sensation étrange, un peu comme si l'on était réellement en couple, à se donner passionnément pour l'être aimé. Je raffolais embrasser chaque parcelle de son corps, aux proportions quasi parfaites, tendrement et lui faire ressentir le besoin que j'avais de la toucher. « Comme à chaque fois ; merci pour cette nuit Nam Jae. » Un sourire éclaira mon visage et je plongeai mes yeux dans les siens. « Tu sais bien qu'on ne devrait pas faire ça. » Pourtant, malgré cette phrase, je rapprochai mon visage du sien afin de jouer avec ses lèvres. Je voulais la frustrer, je voulais jouer avec ses nerfs. Ma bouche ne faisait qu'effleurer la sienne. Lorsqu'elle réclamait un nouveau baiser, je m'éloignais. Ce n'était pas bien, et pourtant tout nous poussait à le faire. Le goût du risque ? Seulement une envie de s'amuser.

Férocement, alors qu'elle était assise sur moi, je la pris par la taille et la retournai afin de faire face à elle. La fatigue semblait s'être envolée et une énorme envie de nous remettre à nos activités me prit. Son habit d'Eve m'excitait, il fallait le dire et nos petits jeux de séduction également. Un sourire charmeur se dessina sur mon visage et mes yeux trahissaient ma pensée. Je vins chatouiller son cou en y déposant quelques baisers à peine effleurés. Mon souffle s'approchait de ses oreilles tandis que mes mains baladeuses parcouraient son corps pour s'arrêter sur son ventre. Je descendis mon visage pour alors rejoindre ma partie préférée de ce corps sans défaut. Ma langue taquina son nombril mais je remontai très vite le visage pour pouvoir embrasser sa poitrine. Finalement la soirée ne se finira pas aussi tôt qu'on aurait pu le croire.

bang bang.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


élève de ochiwa ~
nice to meet you !

MESSAGES : 71
SPECIALISATION : Danse.
EN BOUCLE : Zico + I'm Still Fly.

MessageSujet: Re: what if i tell you... ✕ namjae.♡   Sam 7 Juin - 23:14

C’était fou comment on pouvait passer de la haine à l’amour en seulement quelques heures… Je ne l’aimais pas, si je pouvais le pourrir chaque jour je le ferai. Pourtant, le soir, on faisait du sport de chambre ensembles et pendant ces instants plus intimes, je ne ressentais plus aucune haine pour lui. J’étais douce, tendre et complètement différente ; que me faisais-tu Seo Nam Jae ? Tandis que mes doigts se baladent sur son torse, je ne peux m’empêcher de le fixer en souriant. On venait de passer une très bonne nuit et j’étais tellement heureuse. Mon corps nu était recouvert jusqu’à mes fesses, offrant une belle vue sur ma poitrine à mon cher et tendre fiancé. «  Je sais bien. Mais nous ne pouvons pas résister…  » Les lèvres de Nam Jae ne font que frôler les miennes, je déteste ça. Lorsque je réclame un baiser, il s’éloigne. Quel magnifique vent… Alors que je venais de m’assoir sur lui pour l’embêter, il m’attrapa brusquement par la taille et me plaqua contre le matelas. Karate kid rpz. Mon regard se perdit dans le sien tandis que mes joues devenaient rouges. Ses lèvres chatouillèrent mon cou, que voulait-il ? Ses mains se baladaient sur mon corps et ses lèvres trouvèrent le chemin de ma poitrine. Un sourit naissait sur mes lèvres tandis que ma main se glisse dans sa nuque pour venir déposer une série de baiser brûlant. Mes jambes se nouèrent autour de la taille de Nam Jae pour le rapprocher de moi, nos intimités se retrouvèrent collées l’une à l’autre tandis que je frottais mon bassin au sien. Ma respiration s’accélérait alors que nos corps brûlant se retrouvaient encore une fois. Il embrassait ma poitrine, je viens alors chuchoter à son oreille. « Notre nuit ne risque pas de s’achever de sitôt…  » Un sourire naît sur mes lèvres puis je soupire d’aise, laissant un léger suçon dans son cou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dance-floor-move-it-now.tumblr.com/

avatar


élève de ochiwa ~
nice to meet you !

MESSAGES : 18
DATE DE NAISSANCE : 07/08/1992
SPECIALISATION : chant
EN BOUCLE : thunder - exo

MessageSujet: Re: what if i tell you... ✕ namjae.♡   Dim 22 Juin - 21:59



Alors que nous venions à peine de faire l'amour, l'excitation en moi était trop forte pour que nous nous endormions, l'un à côté de l'autre, de façon platonique. J'étais loin d'être fatigué et je voulais que ma partenaire profite de mon énergie, une fois encore. Son bassin vint rejoindre le mien, et ses mouvements me donnaient de plus en plus de mal à résister. Un sourire se dessina au coin de mes lèvres et sensuellement, je passai ma langue sur celles-ci. Après qu'elle ait passé plusieurs secondes sur mon cou, je remontai mon visage vers son oreille et mordillai son lobe. Je plongeai une nouvelle fois mon regard dans le sien tandis que mes mains continuaient leur promenade sur le corps dénudé que j'avais sous moi. J'aimais taquiner la gente féminine lorsque nous nous retrouvions à deux dans un lit. De cette façon, j'effleurai son intimité du bout des doigts afin de lui donner plus de sensation et pouvoir l'exciter encore un peu plus, tandis que j'embrassais désormais son visage. Je déposai en premier un baiser sur son nez pour ensuite descendre vers son arc de cupidon et enfin passer à ses lèvres. D'abord doux, je prenais mon temps pour redécouvrir sa bouche pour finalement venir mêler ma langue à la sienne. Mais une fois encore, je ne restais que quelques secondes pour créer chez elle un sentiment de manque.

Je mis de côté ses lèvres pour descendre cette fois vers son bas-ventre.  Alors que je m'occupais de lui faire plaisir, l'entendre gémir était la plus belle des récompenses et voir ses poils se dresser sur son corps me donnaient l'envie de continuer, toujours plus. J'embrassai la peau dénudée sous son nombril pour enfin attaquer son intimité. Mes mains vinrent chatouiller ses seins tandis que mon visage était occupé entre ses cuisses. Je sortis ma langue et du bout de celle-ci, je pris l'habitude de titiller le sexe de ma partenaire. Pour la surprendre et ne pas installer un climat de routine, je variais la vitesse et provoquais chez elle de l'excitation supplémentaire. J'explorais ses parties les plus intimes sans aucune honte. Je restai une ou deux minutes, pas plus et revins à mon activité favorite qui était d'embrasser ses douces lèvres. Mais pour ne pas la laisser sur sa faim, j'introduisis doucement un doigt et tandis que l'atmosphère était passionnée, je fis des mouvements de va-et-vient à vitesse changeante, tel un capricieux qui ne savait pas ce qu'il voulait. Je pris ensuite ses cheveux dans mes mains, prenant plaisir à jouer avec tandis que nous nous embrassions langoureusement. Un sourire éclaira mon visage qui était jusqu'alors concentré dans l'action présente. C'était désormais à son tour de s'occuper de moi, et je n'attendais que cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


élève de ochiwa ~
nice to meet you !

MESSAGES : 71
SPECIALISATION : Danse.
EN BOUCLE : Zico + I'm Still Fly.

MessageSujet: Re: what if i tell you... ✕ namjae.♡   Mer 2 Juil - 22:10

Putain. C’est fou comment il pouvait me faire du bien ce type, et ceci à chaque fois. C’était un réel plaisir de me retrouver dans le même lit que lui. Mais bordel, pourquoi je trouvais cela malsain ? Coucher, tel un plan cul régulier, avec son fiancé qu’on ne supporte pas et jouer les amoureux parfaits devant les parents, je trouvais ça tellement malsain. Pourtant, je continuais toujours à le retrouver dans ce lit, limite le mien ne servait à rien. Puisque la nuit, je me retrouve toujours avec lui : pour dormir ou bien avoir un rapport sexuel avec lui. Parce que oui, à mon âge, je n’arrivais toujours pas à dormir toute seule, c’était horrible. Pire qu’une gamine. Et nous voilà, comeback. Même si on terminait à peine notre rapport, il reprit de plus belle. J’en avais autant envie que lui et il se chargeait de mon cas en premier. Il embrasse mes lèvres et sa main frôle mon intimité, je frisonne et ferme délicatement mes yeux. Sa langue vient titiller mon intimité, ma zone la plus sensible. Il le savait très bien d’ailleurs, mais il ne cessait de la titiller : pour mon plus grand plaisir. Nos lèvres se retrouvèrent, mais lorsqu’il introduit un doigt dans mon intimité, je repousse délicatement son visage pour mettre ma tête en arrière. Mes doigts agrippent le drap, je mouillais un peu plus tandis que je gémissais de plus belle. Je chuchote son prénom, en poussant des gémissements. Sous l’effet du plaisir, mes jambes tremblèrent un peu plus. Il revient m’embrasser, je le repousse et inverse rapidement les positions. Telle une tigresse, j’embrasse presque sauvagement ses lèvres. Mes lèvres déposent un bref suçon dans son cou. Je me redresse, mes doigts se perdent sur son torse alors que l’autre trouve le chemin de son membre et le prend en main. Je fais quelques vas et viens, lent et rapide pour varier. Mes doigts le caresse et le frôle. Provocatrice, je viens frotter mon intimité dessus. Je comptais bien le faire perdre patience. Je me positionne entre ses jambes et vient embrasser simplement son membre. Entre ce baiser, je le fixe et mes doigts caresse à nouveau son membre, qui commençait à devenir un peu plus dur. Je me baisse encore pour venir lécher son membre, j’eus un rapide mouvement de nuque pour remettre mes cheveux en arrière. Et c’est là que vient la panique. Je bondis hors du lit et me précipite vers le bureau, reconvertit en table. Tout ce qui s’y trouve dessus vole dans la chambre : les stylos, les cahiers, les feuilles, même le réveil. Mon corps entier tremblait, je tombe finalement sur ma boîte de pilule et la boîte de préservatif toute neuve, donc pas ouverte. Je les prends dans mes mains et les fixe, je recule un peu en arrière et vient finalement m’asseoir au bord du lit. Le résultat était là : ma boîte de pilule n’était pas ouverte et tout neuve, comme la boîte de préservatif... Mon regard se remplit de larme, je balance les deux boîtes au sol et me tourne vers Nam Jae. Mon visage était anéanti, décomposé. Les larmes envahirent mon visage et mon corps se mit à trembler. Tu as vu…. Les boîtes ? Elles sont toutes neuves, même pas ouvertes… Nam Jae… J’étais anéantie, mon regard se posait dans celui de Nam Jae. Merde ! Qu’est ce que je vais faire si je suis enceinte, hein ?! Putain ! Le coussin qui se trouvait à côté de moi voltige au sol. Je criais, j’étais hors de moi, j’étais paniquée. Nam Jae ne m’avait jamais vu ainsi, d’ailleurs je me surprenais moi-même… J’avais juste besoin d’être rassurée et calmée, juste ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dance-floor-move-it-now.tumblr.com/

avatar


élève de ochiwa ~
nice to meet you !

MESSAGES : 18
DATE DE NAISSANCE : 07/08/1992
SPECIALISATION : chant
EN BOUCLE : thunder - exo

MessageSujet: Re: what if i tell you... ✕ namjae.♡   Ven 4 Juil - 23:23



Les minutes défilaient et les préliminaires continuaient. Ce n'était pas ma partie préférée des rapports, je préférais nettement passer "aux choses sérieuses" mais cela nous permettait de bien nous mettre en condition. Et je devais avouer que je ne refusais jamais des petits plaisirs offerts par la belle Sacha. Plus sa langue se baladait sur mon sexe, plus les gémissements que je poussais devenaient gênants. Mes mains jouaient avec ses cheveux tandis qu'elle s'occupait de ma partie inférieure. Douée ? C'était peu de le dire ! On devait tous deux s'entraîner à gauche et à droite, et finalement profiter de nos compétences ensemble. Même si coucher ailleurs ne me gênait puisque nous n'étions pas réellement en couple, je me sentais légèrement fautif d'éprouver du plaisir avec une femme autre qu'elle car nous avions pris l'habitude d'énormément dormir ensemble. Et quand bien même je n'étais pas fan du personnage qu'elle était, j'étais d'une certaine façon attaché à elle. Elle était mignonne quand même. D'ailleurs, à chaque fois que nous nous retrouvions dans le même lit, j'étais étonné du fait qu'elle puisse être si adorable le jour - bien que chiante au possible - et si ... sauvage la nuit. Résister devenait de plus en plus difficile et, honnêtement, je n'avais qu'une seule envie : enfin faire l'amour avec elle. Mais elle continuait de s'acharner sur mon sexe et je ne pouvais pas lui dire non. Nos langues s'entremêlaient une nouvelle fois tandis que mes mains se baladaient sur son corps.

Alors que j'étais tranquillement allongé sur le lit en train de profiter du traitement de la brune, ma fiancée m'abandonna pour se lever en furie. Je me redressai sur mes coudes, décontenancé. « Eh ! Qu'est-ce que tu fais ? » Je la vis se précipiter vers le bureau et tout foutre en l'air, chose que je détestais le plus au monde, pour apparemment chercher quelque chose. Je sortis vite du lit pour enfiler rapidement un caleçon et la rejoindre. Sacha semblait fébrile et sur le point de pleurer. J'affichai une grimace, des centaines de questions défilaient dans ma tête en moins de dix secondes. Elle balança les boîtes qu'elle tenait en main et m'expliqua enfin la situation, en pleurs. « Tu as vu…. Les boîtes ? Elles sont toutes neuves, même pas ouvertes… Nam Jae… » Je dirigeai mon regard vers les cartons qui étaient à présent sur le sol, et pus lire nettement "pilules". Je fermai les yeux et ma main vint se déposer sur mon front, dépité. Bordel, c'était quoi cette situation ? Elle me regarda, les yeux rouges, tremblante. « Merde ! Qu’est ce que je vais faire si je suis enceinte, hein ?! Putain ! » Elle s'assit sur le lit et je fis de même. C'était la première fois que je la voyais dans cet état, je ne savais pas trop comment réagir. Je voulais la réconforter mais en sachant que nous n'étions pas si proches que cela, c'était difficile.

J'enroulai timidement un bras autour de son épaule et déposai sa tête dans le creux de mon cou, tout en lui murmurant de douces paroles. Au fond de moi, j'étais aussi paniqué qu'elle. Je dénigrais les personnes qui ne prenaient pas l'habitude de se protéger en couchant avec d'autres, mais finalement j'étais loin d'être mieux qu'elles. Je n'étais pas prêt à être père. Et surtout pas dans la situation où nous étions en ce moment. L'argent ne manquait pas, mais élever un enfant avec une personne où aucun sentiment amoureux ne se présentait était véritablement malsain. Je caressai doucement les cheveux de Sacha du bout des doigts et déposai à la fois des petits baisers sur sa joue. J'entremêlai ma main avec la sienne, et lui soufflai dans l'oreille. « T'inquiète pas. T'es peut-être pas enceinte. » Un léger sourire se dessina sur mon visage et je jouai d'un clin d'œil. Ses larmes continuaient à perler et je vins les éliminer avec mon pouce, tout en embrassant le bout de son nez. J'étouffai un rire, même si la situation était loin d'être drôle. Mais elle était carrément mignonne et attachante comme ça, c'était difficile de résister. Je la renversai avec tendresse sur le lit et vins me coller à elle, recherchant l'affection. Je caressais son visage du dos de ma main, ses pleurs semblaient s'atténuer. Je m'étonnais moi-même d'agir aussi naïvement avec elle, tel un vrai couple. Aussi loin que je me souvienne, nous n'avions jamais été aussi proches et complices, et dieu que ça faisait du bien ! Bien que le moment n'était pas propice à être heureux, un sourire reprit sa place sur mon visage. Mes yeux se plongeaient dans les siens, tandis que mes doigts flânaient sur son ventre, que je dévorais tout à l'heure. « Et puis tu sais, si tu devais vraiment être enceinte, tu sais que je serai toujours là. » murmurai-je. Si je devenais devenir père d'un enfant non désiré, il était hors de question pour moi de devenir un père lâche. Et voir Sacha dans cet état me donnait encore plus envie de la protéger et de la chérir. Un sentiment que je n'avais pas encore ressenti avant ce moment si catastrophique. Je me plaçai au-dessus de la brunette pour lui faire face et pris son visage entre mes mains, en la dévisageant de haut en bas, pour m'arrêter sur ses lèvres quelques secondes avant de les embrasser passionnément, et la serrer dans mes bras. Tu n'es pas seule Sacha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


élève de ochiwa ~
nice to meet you !

MESSAGES : 71
SPECIALISATION : Danse.
EN BOUCLE : Zico + I'm Still Fly.

MessageSujet: Re: what if i tell you... ✕ namjae.♡   Sam 5 Juil - 23:18

Non, non, non, non. Putain. Ce n’était pas possible, c’était impossible ! Comment avions-pu oublier le préservatif et pour moi, oublier de prendre ma pilule ?! C’était impossible ! C’est en m’occupant de Nam Jae que cette idée m’avait percuté l’esprit et donc je m’étais levé comme une furie, en fonçant vers le bureau. Tout ce qui était inutile vola par terre et je savais que Nam Jae n’allait pas aimer ça, mais ça, je m’en fichais pour le moment. La vérité est là, sous mes yeux : les deux boîtes n’étaient pas encore ouvertes. Comme une grosse pierre s’effondra sur moi, mon corps se mit à trembler. Entre temps, je mis une chemise de mon fiancé sur moi et attacha chaque boutons sauf le tout premier. Les larmes coulèrent sur mon visage, j’étais à la fin de ma vie. Je balance les boîtes au sol, j’étais énervée et bouleversé à la fois. Je m’assois sur le lit, Nam Jae à mes côtés. Mon corps tout entier trembler, non, je ne voulais pas d’enfant, surtout pas avec ce type qui me servait de fiancé ! Je ne m’attendais pas vraiment à ce genre de situation, surtout venant de lui. Il passe son bras autour de mes épaules et niche ma tête dans le creux de son cou. Je me sentais déjà mieux, il m’apaisait. Ses petits gestes, ses caresses sur mes cheveux, ses bisous, ses paroles, le fait d’essuyer mes larmes me faisait du bien. Je devais avoir une tête complètement dégueulasse… Sans que je m’y attende, il me renverse sur le matelas, je me mis sur le dos et lui à mes côtés. Mon corps tremblait encore mais mes larmes ne coulaient presque plus ; avait-il des pouvoirs magiques ? Il se colla à moi, mais encore sous l’effet, je reste immobile. Je pleurnichais comme une vieille dégueulasse. Mon regard se perd dans le sien, mes larmes s’arrêtèrent enfin. Ses mains caressent mon ventre plat, dieu que je ne sois pas enceinte, please. Arrête, arrête de me parler comme ça. S’il te plaît, arrête… Ne me parle pas de malheur… Je ne parlais pas encore, après avoir pleuré ma voix devait être affreuse. J’hoche lentement ma tête pour lui répondre. Cet instant était calme et reposant, je souris légèrement et me retourne sur le dos quand il se met au-dessus de moi. Je le fixe et ses mains se posent sur mes joues, il vient m’embrasser et me prit dans ses bras. Sans quitter ses lèvres, je me redresse, mes fesses contre le matelas, je romps ce baiser pour passer mes bras autour de ses épaules et le prendre dans mes bras. J’embrasse tendrement sa joue et soupire doucement. Merci pour tout Nam Jae… Je le regarde dans les yeux et je le pousse doucement sur le côté. Je m’allonge en face de lui, sur le côté gauche et le regarde. Je me rapproche un peu plus de lui, mon front contre son torse. Je glisse une de mes jambes entre les siennes et glisse ma main dans la sienne. Ce moment d’affection et de tendresse entre nous me plaisait tellement. Je me remis à sourire et caressa lentement les cheveux de mon fiancé avec la main de libre qu’il me restait, mon regard plongé dans le sien. Tu resteras avec moi quoi qu’il arrive ? Pour toujours ? Autant en être sure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dance-floor-move-it-now.tumblr.com/


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: what if i tell you... ✕ namjae.♡   

Revenir en haut Aller en bas
 

what if i tell you... ✕ namjae.♡

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OCHIWA ::  :: the dormitories :: troisième année :: SEO NAM JAE & KIM SACHA-