AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LES AUDITIONS SONT ARRIVÉES ET ELLES SONT OBLIGATOIRES !
ON A BESOIN DE PLUS DE PROFESSEURS :)
ON VEUT PLUS DE DEUXIÈME ANNÉE >.<

Partagez | .
 

 everydaylife, we're together ♡ -- pv.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


« wlh » ♪ solo apatride

MESSAGES : 98
DATE DE NAISSANCE : 13/07/1993
SPECIALISATION : Chant / RAP
EN BOUCLE : Niro & Nassi -- Petit Boy ♡ ‏

MessageSujet: everydaylife, we're together ♡ -- pv.   Dim 25 Mai - 17:20




comme d'habitude, j'arrivais en retard. vous savez, ce retard habituel qu'ont ceux qu'on appelle plus communément les « cancres » et qui consiste à passer le portail de l'université juste au moment de la sonnerie. celui qui consiste à monter les marches d'un pas traînant en baillant de tout son long ? & bah c'était ce qui arrivait à mookyul presque (je dis bien presque) ... tous les matins en se rendant à l'université. non pas qu'il se réveillait en retard ou quoi que ce soit, non non. il aimait juste prendre le temps de vivre. bref. si bien que quand j'arrivais dans la salle de cours, je me pliais légèrement en deux afin de me faire le plus discret possible & surtout, de ne pas m'attirer les foudres de mon professeur. je me glissais à ma place, celle que j'affectionnais parmi tant d'autres simplement parce qu'elle était au fond & qu'en plus, elle était à droite de jehin. je lâchais mon sac, m'affalant lentement sur ma table avant de fermer les yeux quelques secondes ou minutes...


lorsque je les rouvris ensuite, je tombais d'abord sur une vue de mon voisin qui semblait assez intéressé par le cours. ou alors faisait-il semblant ? je n'en savais rien. je me disais que si jamais il ne voulait plus écouter, on se ferait toujours un petit sudoku ou autre jeu qui nous faisaient tant marrer pendant les cours plutôt barbants. je lui glissais un « yo jehin » d'un ton légèrement endormi avant de me pencher vers mon sac d'où je sortis un thermos & un paquet de gâteaux au chocolat. je tendais alors une des tasses à jehin en grognant quelque chose comme « tiens, t'en veux aussi ? » avant d'ouvrir le thermos & de me servir comme si j'étais chez mémé. bon j'avoue, j'devrais pas mais j'avais pris l'habitude de faire comme chez moi donc ... j'me servais un café & j'commençais à manger un gâteau tout en tendant une nouvelle fois le paquet à mon acolyte.


j'commençais à rouler un joint sous la table alors qu'un léger silence s'installait dans la salle de cours. j'eus soudain peur & je commençais à me demander si je ne m'étais pas fait griller. certes, notre professeur avait l'habitude de mon jemenfoutisme légendaire mais quand même, je ne voulais prendre aucun risque qui me ferait quitter l'école. j'aimais trop les cours artistiques pour prendre ce risque. de toute façon, j'avais toujours été bon élève même en en foutant pas une rame. c'était pas aujourd'hui qui ça changerait.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: everydaylife, we're together ♡ -- pv.   Dim 25 Mai - 20:48

Il semblerait que, pour une fois, Jehin soit plutôt sérieux... à l'heure en cours, avec toutes ses affaires de cours et, qui plus est, le regard rivé sur la professeur qui déblatérait des propos quasiment incohérents. Wow, qu'est-ce qui lui prenait, là ? L'avait-on échangé contre un intello de service ? Un regard à sa droite lui prouva, qu'une fois de plus, son camarade avait du retard et, qu'encore une fois, il allait devoir le couvrir pour lui éviter des ennuis. Bon, c'est pas qu'il s'en foutait mais c'était son pote, quoi. Donc était-ce pour ça qu'il était aussi studieux aujourd'hui ? Noooon. Le fait est que la prof, bien que la quarantaine passée, avait le don de bien savoir se vêtir. Aujourd'hui, elle portait un décolleté assez bien échancré et il s'imaginait la couleur de ses mamelons ou même leur grosseur. Et il lui semblait apercevoir, sous son vêtement de couleur camelle, un petit durcissement de son téton gauche. Mis à part sa gueule, qu'il ne pouvait pas encaisser, elle avait tout d'un corps de femme plutôt bien gaulée.

Ah, tiens. Un mouvement à sa droite attira son attention et il détourna son regard du téton curieux pour regarder son amis se vautrer sur sa table. Si ça c'était de la discrétion, fallait qu'il prenne des cours. Il fit claquer sa langue contre son palais et prit quelque notes. Tout du moins, fit semblant. Sur sa feuille à carreau apparut le plongeant d'un décolleté. Il en faut peu pour être heureux, n'est-ce pas ? « yo jehin » et voilà qu'il émerge maintenant. Il détourna son attention de son œuvre qu'il copiait trait pour trait de sa prof et observa longuement son ami de classe. Ce dernier prit la peine de se faire un salon de thé improvisé et, justement, Jehin avait un petit creux. C'est quoi le menu du jour ? « tiens, t'en veux aussi ? » eukay. Des biscuits. Bon, en même temps, on ne peut pas tout avoir. Il prit la tasse et un quart du paquet pour lui, les posant sur le coin de sa table. « La prochaine fois, prends une mignonnette de vodka. » bah quoi ? C'est encore mieux que du café, non ?

A chaque fois que la prof détournait son attention, c'est à ce moment-là qu'il en profitait pour boire ou manger du gâteau. C'était le principe de ne pas se faire repérer si l'on ne voulait pas se recevoir une colle pour mauvaise conduite. Silence. Regard insistant de la prof. Que pouvait-elle observer de tellement intéressant à sa droite ? Il suivit son regard, pensant que, peut-être, Mookyul était en train de se faire une partie de branlette mais c'était pire. Il lui arracha rapidos le joint des mains, le cachant dans la paume de la sienne alors que la prof s'approchait. Mais elle avait bien remarqué son geste et c'est à Jehin qu'elle s'adressa. « Où vous me donnez ce que vous avez... où vous sortez. » Sortir ? C'est si gentiment demandé. Il se leva, tira son sac sur son épaule et chopa la veste de Mookyul pour le lever de sa chaise et le traîner derrière lui. Une fois que la prof eut claquer la porte derrière eux, Jehin coinça le joint entre ses lèvres. « On va où pour se le fumer ? » Ouais, parce que, maintenant, il comptait bien se taper le joint et plutôt deux fois qu'une.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


« wlh » ♪ solo apatride

MESSAGES : 98
DATE DE NAISSANCE : 13/07/1993
SPECIALISATION : Chant / RAP
EN BOUCLE : Niro & Nassi -- Petit Boy ♡ ‏

MessageSujet: Re: everydaylife, we're together ♡ -- pv.   Lun 26 Mai - 7:31

 



Comme d'hab, il avait accepté de partager mon petit dej' avec moi. Ça me fit un truc dans la poitrine alors que je buvais une gorgée tout en mordant dans un gâteau. J'entendais les murmures & les paroles de nos camarades de classe qui se demandaient ce qu'on faisait & puis, certains qui nous connaissaient depuis un moment déjà se contentèrent simplement de souffler bruyamment. Moi j'm'en foutais. J'étais déjà passé à l'étape suivante à savoir le roulage professionnel de joint. & puis alors que j'avais presque fini, je sentis la main de jehin attraper mon joint et le cacher. Alors que je relevais la tête, j'apercevais notre sexy professeure tout proche de moi. Alors qu'elle demandait à jehin de lui donner ce qu'elle avait dans la main ou de sortir, je ne pouvais décrocher mon regard admiratif de son décolleté plus que plongeant. Ce fut lorsqu'il me tira à sa suite que je me rendis compte qu'il allait me couvrir jusqu'au bout. j'eus à peine le temps d'attraper mon thermos & mon sac que nous bougions déjà vers la sortie avec une vitesse affolante (du moins pour moi ...). & bam, on se retrouvait encore une fois exclus de la classe. Pas qu'on avait pas l'habitude non, cela faisait déjà plus de deux ans que ça durait & on s'en sortait plutôt pas mal du coup. jehin me demanda ensuite où est-ce qu'on allait pouvoir le fumer. Bon ça va, il perdait pas trop le nord quand même. Je lui répondis alors « on a qu'à aller sur le toit, on sera pas emmerdés là-bas » sur un ton légèrement enjoué puis, je lui attrapais le bras pour le guider jusqu'à l'escalier. 


Ça jasait, encore. On quittait une salle de cours à deux qu'ils nous regardaient déjà tous comme pour savoir ce que nous allions faire. Cela me fit sourire doucement et c'est alors que je leur tirais la langue avant de disparaître avec mon « collègue » dans le couloir. On montait rapidement les escaliers. C'était pas faute de connaître le batîment comme notre poche & puis, arrivés au sommet, on chercha un petit coin tranquille où se poser pour pouvoir fumer cette petite merveille. Une fois installés assez confortablement, je ressortis mon thermos & nous resservis deux cafés comme pour complêter ce momet de détente. Thermos que j'avais sauvé in extremis d'une mort certaine. Je relevais donc la tête vers jehin qui se tenait face à moi & puis j'ajoutais alors « tu l'as ? Tu veux l'allumer ? » d'un ton calme et doux. Bizarrement, on se retrouvait encore à faire des bétises ensemble mais j'me trouvais vachement serein comme si se faire prendre ne comptait plus maintenant. J'eus un léger sourire alors que je commençais à chercher mon briquet au fond de mon sac. Saleté de briquet, jamais là quand il faut ... Merde.

 


Dernière édition par Kang Mookyul le Mar 27 Mai - 11:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: everydaylife, we're together ♡ -- pv.   Lun 26 Mai - 17:18

Ce que les personnes présentent pouvaient dire ou faire à leur encontre, Jehin s'en fichait éperdument. Il avait cessé de s'occuper des racontars depuis la fois où il avait cogné un type parce que ce dernier avait tout bonnement insinué qu'il se tapait son ami. Bon, eukay, Mookyul à une belle gueule et, franchement, ça ne le repousserait pas de l'avoir dans ses draps mais personnellement, c'était un pote avant tout. Qu'on parle de ses potes de cette manière l'agaçait alors Jehin lui était rentré dans le lard sans chercher à comprendre plus loin. Jehin était particulièrement loyal envers ses amis, surtout Moomoo qu'il qualifiait de très bon pote. Notamment sur le fait qu'ils s'entendent très bien surtout sur les conneries à faire. Encore aujourd'hui, ils se le prouvaient en se faisant virer du cours comme de nombreuses fois depuis le début de l'année. Et oui, ils s'en sortaient plutôt bien parce que quel élève ne se serait pas déjà fait exclure avec un tel comportement ? Pas étonnant qu'ils se chopent des notes minables dans cette matière là, à force de ne suivre aucun cours.

Les voilà grimpé jusqu'au toit. Comme si une vue surprenante ne suffisait pas, Jehin enjamba la barrière de sécurité pour se retrouver au bord du vide. C'est que ça en fait des étages, mieux valait ne pas basculer. A cheval sur le bord du muret qui le séparait du vide mortel, Jehin attrapa le joint entre son pouce et son index, le reluquant et le humant pour en sentir la bonne odeur de bedot bien frais. « tu l'as ? Tu veux l'allumer ? » Bah, théoriquement, pour le fumer, il valait mieux l'allumer, ouais. Mais s'il devait attendre sur son pote pour l'allumer, il serait encore là demain. Il fouilla dans la poche de sa veste et y trouva le reste d'une plaquette d'allumette qu'il s'était emparé dans le dernier bar où il avait été. Il en craqua une et profita de la flamme pour tirer la première latte du joint. Il expira la fumée en fermant les yeux et lâcha un bon vieux râle bien virile. « Mmh, ce goût me manquait. » Il n'avait pas vraiment l'habitude de le fumer, même s'il aimait ça. Il retira une autre taf et passa le joint à son camarade. « Au fait, t'as fais quoi hier soir, pour être aussi naze ce matin ? T'as serré une gonzesse ? » Ou comment avoir l'art et la manière de parler avec du romantisme...
Revenir en haut Aller en bas

avatar


« wlh » ♪ solo apatride

MESSAGES : 98
DATE DE NAISSANCE : 13/07/1993
SPECIALISATION : Chant / RAP
EN BOUCLE : Niro & Nassi -- Petit Boy ♡ ‏

MessageSujet: Re: everydaylife, we're together ♡ -- pv.   Mar 27 Mai - 18:55




heureusement que jehin était là. je ne savais pas ce que j'aurais fait sans lui. je ne retrouvais pas mon briquet mais heureusement, il avait un paquet d'allumettes sur lui avec lequel il s'empressa d'allumer notre petite merveille. je sentais l'odeur si agréable monter jusque mes narines & alors qu'il tirait sa première latte, je levais les yeux vers le ciel. aujourd'hui, il faisait particulièrement beau. on aurait sûrement rien à craindre du temps si on restait ici pendant un moment. je rebaissais la tête avant de regarder dans le vide. en bas, on voyait les élèves entrer et sortir comme une fourmilière en ébullition. d'ici, ils paraissaient vraiment minuscules & j'avais l'impression d'avoir énormément de pouvoir & tout le bordel qui allait avec. c'était tellement plaisant de se dire que l'on pouvait rester ici, sans rien faire tout en glandant comme des cons. c'est sûr qu'on allait pas avoir notre diplôme comme ça mais bon. lorsque j'entendis sa voix s'élever avec un air rauque, je souris doucement en relevant mon regard. c'est vrai que c'était bon de se retrouver comme ça, sans limites & sans obligations. je le regardais tirer une nouvelle latte sur notre petit bijou avant de me le tendre. je ne me fis pas prier & je le portais à mes lèvres si tentées.


et puis, il eut cette question. je faillis m'étouffer en me demandant pourquoi il pensait tout de suite que j'avais serré une femme. bon certes, j'étais connu pour ne pas être très trèèèèèèès sage mais quand même, je savais me tenir. je lui répondis vaguement un « j'ai joué aux jeux vidéos toute la nuit. » sur un ton sincère. ouais bon, c'était pas glorieux mais quand je commençais une partie, j'avais énormément de mal à me décoller de la tv. je me penchais légèrement vers lui en souriant presque bêtement avant de rajouter « tu sais que y'a que toi qui m'attire en ce moment, honey. » d'un ton enjoué. je savais que ça le ferait rigoler. entre nous, c'était toujours comme ça. on jouait de cette image qu'ils avaient de nous, ces élèves qu'on connaissait ou non. moi, j'me sentais juste calme & serein en sa compagnie, ça n'allait pas plus loin que ça. ici, il était mon pote le plus proche, peut-être même le meilleur. j'me sentais tellement à l'aise avec lui que même ces rumeurs ne me dérangeaient plus. s'ils voulaient croire ce genre de conneries, qu'ils le fassent. on était bien au dessus de cela. je tirais une nouvelle latte alors que je sentais presque le poison du tabac se répandre en moi. je buvais rapidement une gorgée de mon café avant de replonger mon regard dans le sien, presque brûlant & criant de vérité. j'ajoutais « et toi, elle était comment la dernière que tu t'es tapée ? » d'un ton toujours plus amusé. je tirais une nouvelle latte avant de lui tendre une nouvelle fois notre petit bijou. j'étais curieux de savoir à quoi ressemblait la dernière fille que monsieur avait réussi à avoir. j'aimais quand on parlait nanas & coups foireux. ça me faisait toujours tellement rigoler ... & ça me permettait de me détendre en sa compagnie. je kiffais ça, ça me donnait l'impression d'être proche de lui. toujours plus proche ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: everydaylife, we're together ♡ -- pv.   Mar 27 Mai - 19:32

Ils étaient seuls, sans personne pour les faire chier, sans personnes pour jaser sur eux comme si ça n'était pas possible d'être aussi proche en amitié. Bah quoi ? C'est pas parce qu'on traîne H24 ensemble qu'on sort forcément avec la personne. Et puis comment Jehin pourrait sortir avec lui et draguer les filles du bâtiment ? Nan, vraiment, à moins qu'ils soient totalement libertins, c'était franchement mission impossible. Il lui donna le joint – qui était à lui à la base quand même – et se surpris à observer le vide à son tour. Pour sa part, il n'eut pas l'idée du pouvoir quand il vit ses personnes tout en bas aussi petit que des fourmis. Non, il eut juste l'idée de cracher et d'essayer de viser une tête... ouais, c'est classe hein ? Évidemment, de là haut, il ne sut pas trop s'il avait touché une cible ou non. Alors son petit jeu cessa et il porta son regard sur son ami. « j'ai joué aux jeux vidéos toute la nuit. » c'est tout ? Évidemment, là, il craquait complètement. Il aurait au moins pu avoir une bonne excuse... mais là, ça sonnait vraiment vieux garçons geek. Il soupira en râlant et lui donna une tape sur la cuisse. « Tu déconnes grave. T'aurais au moins pu peloter autre chose qu'une manette... »

Jehin était irrécupérable dans son comportement. D'apparence, il ne paraissait pas si ordure que ça. Pourtant, il était bel et bien un vrai enfoiré. « tu sais que y'a que toi qui m'attire en ce moment, honey. » il ne l'avait pas vu venir ce coup-là. Il se figea en le regardant avant de grimacer. « On verra ça quand tu auras apprit à sucer. » ouais, un jour, Jehin s'était carrément foutu de sa gueule quand il l'avait vu manger une sucette. Et ça avait dégénéré un tantinet, comme d'habitude. Un sourire amusé passa brièvement sur ses lèvres avant qu'il ne daigne reprendre le joint qu'il lui tendait pour en prendre une longue bouffée. Déjà, il sentait les effets du bedot se répandre dans ses veines comme une vague de séreinité bien chaude. Une douceur incomparable qu'il appréciait tant et qui semblait ôter un à un les soucis qu'il pouvait se faire. Enfermant la moindre petite chose déplaisante au fin fond de son cerveau. Il était vraiment bien. Et ce joint était d'une bonne qualité.

« et toi, elle était comment la dernière que tu t'es tapée ? » Il ferma un court instant les yeux, gardant la bouffée dans ses poumons le plus longtemps possible avant de relâcher la fumée nocive. Jehin tendit le joint à son pote et le fixa, ses yeux déjà rouge, prouvant que la drogue s'était délibérément fait sa place en lui. « J'aimerais vraiment me faire un plan à 3. Mais à chaque fois que j'en parle à une fille, elle fuit. Elles se font passer pour des saintes mais ce sont vraiment des … enfin bref. Ça me gave. Je vais faire une pause niveau sexe j'crois bien. » mais en réfléchissant bien, il ne pourrait jamais dire non à une partie de jambes en l'air. C'est que, franchement, une fois qu'on y a goûté, on ne peut plus s'en passer. « T'fais quoi après ? On pourrait se tirer là et j'te trouve quelqu'un. Histoire que tu saches manipuler autre chose qu'une manette... » Cette fois, son sourire moqueur resta affiché pendant qu'il le dévisageait.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


« wlh » ♪ solo apatride

MESSAGES : 98
DATE DE NAISSANCE : 13/07/1993
SPECIALISATION : Chant / RAP
EN BOUCLE : Niro & Nassi -- Petit Boy ♡ ‏

MessageSujet: Re: everydaylife, we're together ♡ -- pv.   Mar 27 Mai - 21:13





je rigolais doucement alors que je l'entendais vaguement parler de manette & de pelotage. oui, bon ... je devais avouer que j'étais pas très fier de ce que j'avais fait toute la nuit mais il fallait bien que je m'occupe après tout, non ? c'était le désert sentimental en ce moment & même si j'étais parfois très maladroit & légèrement mal éduqué, quand je sortais avec un mec ou avec une nana, c'était que j'avais des sentiments réels pour cette personne. ça faisait donc un moment que je n'avais pas eu de relation sentimentale officielle. bon les officieuses par contre, ça on allait pas trop développer le sujet. en revanche, lorsqu'il me dit que je devrais apprendre à sucer avant de pouvoir lui dire ce que je venais de lâcher, cela me fit rire avec une franchise déconcertante. oui bon, j'avais pas trop l'habitude mais c'était simplement parce qu'en général, c'était pas moi le dominé, mais le dominant ... j'me voyais pas particulièrement faire ça à un mec.

& puis, je voyais les yeux de jehin qui devenaient bizarrement rouges et alors, il me tendit le joint tout en me parlant de plan à trois. cela me fit rire & puis, il eut ce moment où il commençait à dire qu'il ne voulait plus de sexe. cela ne lui ressemblait pas & j'me doutais bien que d'ici quelques jours, ses pensées auraient encore viré de bord ou alors ... il disait cela sous l'effet du shit qu'il venait de fumer. en tous les cas, je ne pensais pas que cela soit vrai. c'est pour cela que je rajoutais « le sexe, tu t'en passeras jamais mec, faut voir les choses en face » d'un ton plutôt doux alors que je tirais à nouveau sur le joint avec un entrain particulièrement puissant. je sentais que ça me montait doucement au cerveau & puis, je me disais que ça finirait comme toutes les autres fois. on allait traîner, faire des trucs de mecs & puis rentrer à la piaule tranquille comme si de rien était. mais ça valait le coup. ça me rendait tellement plus vivant que tout le reste n'avait plus d'importance à ce moment là. je voulais profiter, comme tout le monde. c'était tellement plus ... normal.

il me demanda ce que je comptais faire ensuite & m'annonça d'un ton enjoué qu'il allait me trouver quelqu'un pour que je puisse jouer avec autre chose que ma manette. je plongeais mon regard intense dans le sien avant de rigoler doucement tout en lui avouant d'un ton léger « j'aimerais bien voir ça tiens ». Je souriais comme à mon habitude & me relevais tranquillement tout en prenant mon sac. j'attrapais jehin par le bras pour le tirer vers moi & lui montrer qu'il était bien temps de se lever & puis, j'avais aussi peur qu'il soit un peu trop défoncé pour marcher droit tout seul. je ressentais aussi les effets de ce joint magique au possible mais je ne souhaitais pas particulièrement m'exhiber devant les camarades entrain de rigoler & de marcher en crabe. j'attrapais donc jehin par les hanches avant de le coller contre une des miennes, lui lançant d'un ton calme « bon allez, on se casse. t'as quelqu'un à me trouver j'te rappelle ». je souris doucement avant de le tirer vers la porte qui menait à l'escalier. eh bah, on ne donnerait pas cher de notre peau à cette heure ci ...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: everydaylife, we're together ♡ -- pv.   Ven 30 Mai - 16:20

Dans le genre dominé ou dominant, Jehin ne s'était jamais posé la question quand à savoir où il se placerait. Il avait été autant dominant que dominé et ça ne lui pose pas spécialement de problème. Si certaines fois, être dominé lui avait valut de nombreuses heures de récupération – parce qu'il faut savoir que ça fait mal aux reins... - les instant à être dominant était particulièrement agréable. Mais s'il avait une préférence ? Pas du tout. « le sexe, tu t'en passeras jamais mec, faut voir les choses en face » il étudia les paroles de son ami dans tous les sens et finalement, il n'avait pas tord. Le sexe c'était bon. Le sexe était une drogue dure dont il ne pouvait pas se passer. Il soupira, regardant le joint que tenait Mookyul, comme s'il espérait qu'il ne se consume pas trop pour lui permettre de tirer encore quelques taffes.

Fallait qu'ils bougent, qu'ils aillent autre part plutôt que de végéter dans un endroit comme celui-ci. Surtout que ce n'était pas particulièrement un endroit sûr. Au dessus du vide, si l'un des deux basculait, c'était la mort assurée. C'est peut-être pour ça que Mookyul décida de bouger un peu. Jehin quitta le petit muret pour se retrouver coller à Mookyul. Ça tombait bien, il voyait particulièrement trouble. C'est fou ce que les bons joints lui font comme effets. « bon allez, on se casse. t'as quelqu'un à me trouver j'te rappelle » Ouais, c'est pas faux. Il sourit et glissa son bras autour de la taille de son pote pour le suivre jusqu'à la porte de sortit. « T'as raison. Et j'vais essayer d'm'en trouver une aussi. Ça serait con qu'il n'y ai que toi qui baise. »

Ils descendirent les marches de l'établissement et se retrouvèrent dans la cours. Quelques unes des midinettes traînaient ça et là, surtout en groupe. S'attaquer à six filles ne lui faisait pas particulièrement envie c'est pour ça qu'il se contenta de trouver une fille seule. Il trouva mieux : deux filles sur un banc un peu plus loin. Il donna un coup de coude à Mookyul et lui montra les deux gonzesses d'un signe de tête. « Celles-là elles ont l'air pas mal de loin. Voyons voir de plus prêt. » Mais il eut à peine le temps d'entraîner Mookyul que deux autres gars arrivèrent, leur roulant un gros patin. Bon, ben elles étaient déjà prises apparemment. Un soupire de désespoirs passa la barrière des lèvres de Jehin. Dommage...
Revenir en haut Aller en bas

avatar


« wlh » ♪ solo apatride

MESSAGES : 98
DATE DE NAISSANCE : 13/07/1993
SPECIALISATION : Chant / RAP
EN BOUCLE : Niro & Nassi -- Petit Boy ♡ ‏

MessageSujet: Re: everydaylife, we're together ♡ -- pv.   Jeu 5 Juin - 20:43




Ses paroles me firent sourire alors que nous nous dirigions vers la sortie bras dessus bras dessous. Ce qui était bien avec jehin c’est que je n’avais pas à me poser de question. Je pouvais être moi-même tranquillement & même lui, pouvait l’être. On ne se jugeait jamais & c’était pour moi un grand signe de confiance & de respect. Je n’arrivais pas souvent à faire confiance ni même à laisser des gens s’approcher trop de moi mais avec jehin … quand on s’était connu il y a de cela environ deux ans, ça avait tout de suite collé & j’avais particulièrement aimé son sens du détail & sa franchise. Depuis, je pense que je peux dire que c’est la personne qui me connaît le mieux au moins à ochiwa si ce n’est à l’extérieur. J’étais particulièrement content de l’avoir trouvé ici parce que, bizarrement je me sentais seul jusqu’à ce que l’on se trouve. Ça avait été dur pour moi après mon départ de pusan. A l’époque, je ne connaissais personne à séoul & je ne cherchais pas particulièrement à me faire des amis. Lorsque jehin m’avait parlé la première fois, cela avait été comme si j’étais délivré d’un poids. Cela ressemblait à de la culpabilité & du remord. Avec lui, j’avais pu oublier tout cela. Alors quand on arriva dans la cours & qu’il me montra deux jeunes filles assises sur un banc & qui n’avaient pas l’air mal du tout, je lui glissais un clin d’œil avant de le suivre, toujours collé à lui. Ça semblait assez sympa comme plan & puis bon, on était deux, on était plutôt beaux gosses & en plus, on avait la classe, que demander de plus ? lui comme moi étions assez sûrs de nous si bien que je ne vis pas tout de suite les deux mecs qui arrivaient pour rouler un patin aux deux nanas qu’on visait. Non non. Moi j’étais tout simplement trop occupé à dire à jehin « elles vont pas nous résister tu vas voir ». la honte quoi … j’me contentais de me demander à quoi on ressemblait tous les deux au milieu de la cour en train de les regarder se rouler des pelles devant tout le monde.


Bon ce qu’il fallait savoir sur moi c’est que je n’aimais pas particulièrement me prendre un vent ou me rendre compte qu’on me tournait en ridicule même sans le vouloir. & puis, il y avait jehin. Ce n’était pas comme si j’étais tout seul à être dégoûté. Je me penchais donc furtivement vers lui pour poser délicatement mes lèvres sur les siennes dans un geste on ne peut plus maîtrisé. Pendant quelques secondes, je laissais ce contact m’électriser avant de me reculer doucement, lui balançant d’un ton innocent « au pire, on a qu’à faire ça ensemble ». Je souriais bêtement comme à mon habitude alors que je sentais les regards sur nous. Je savais que cela alimenterait les ragots & en plus, c’était moi qui avait était l’instigateur de ce baiser. Je l’assumais, certes. Mais fallait pas non plus que ça devienne un sujet d’état au sein même de notre classe. J’espérais donc qu’aucun de nos camarades n’avait vu ce baiser. Je tenais toujours jehin par la hanche & je le dirigeais alors vers le batîment réservé aux chambres. Non non, je n’avais pas de mauvaise idée derrière la tête, du moins pas particulièrement mais j’me disais qu’on pourrait se poser tranquillement dans la piaule & regarder un film sans avoir besoin de justifier nos actes ou nos paroles. J’ajoutais donc « on va se mater un film sur l’ordi ? » d’un ton calme & tranquille. J’attendais à moitié la réponse. Je savais déjà ce que jehin répondrait, du moins je m’en doutais. Je n’aimais pas particulièrement regarder des films, je trouvais que c’était une perte de temps mais malgré tout, je voulais que l’on se pose & que l’on puisse subir les effets de notre joint sans avoir à se justifier. Quoi de mieux qu’une chambre ou personne d’autre ne nous verrait sauf peut-être notre troisième coloc’ ? je me contentais donc de soutenir jehin alors que j’attendais patiemment sa réponse.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: everydaylife, we're together ♡ -- pv.   Jeu 5 Juin - 21:40

C'est ce qu'on appelait se recevoir un vent de malade. Les deux nenettes étaient déjà prises... Et eux se retrouvaient comme deux cons à les fixer l'air complètement dépité. Pour une fois, Jehin n'avait pas pu mettre la main sur une de ses gonzelles et, forcément, son égo en prenait un coup. Il gonfla les joues, soufflant d'agacement et tourna la tête vers son ami qui, lui, avait tout capté mais avec un train de retard. « Ho la tête que tu tires ! » et le voilà partit dans un fou rire. Non, il ne se moquait pas vraiment de lui mais ils ont du tout les deux avoir une drôle de tête en remarquant la scène et c'est ça qui l'avait fait partir dans un rire très peu discret. Il se calma finalement quoi que très vite à cause du soudain baiser qu'on venait de lui faire et il remarqua avec un train de retard – chacun son tour – que c'était tout bonnement Mookyul le coupable. Il le dévisagea l'air de dire « mais qu'est-ce que tu fous ? » en tournant ensuite fébrilement son regard autour d'eux. Bon, on les avait vu alors, forcément, les rumeurs allaient être complètement fondées. Mookyul voulait leur mort ou quoi ? Bah, pas si grave en fin de compte, ça attisera un peu plus le jeu auquel ils jouaient face aux autres. Il soupira, passa sa main sur son visage et donna une tape sur la fesse de son ami. « Tu prendrais goût à mon sublime corps et tu ne ferais qu'en redemander. Ca serait un gachi pour les filles si tu devenais Jehinsexuel. Pas envie d'me faire trucider par la gente féminine. » Innocemment, Jehin le suivit jusque dans le bâtiment des résidences.

A sa question, il haussa simplement les épaules. Un film sur l'ordi ? En connaissant Mookyul, il mettrait encore un film pourrave qu'il ne regardera même pas. Il tourna son regard vers lui et poussa la porte de leur chambre. « C'est moi qui choisi ! » Il s'extirpa de ses bras et courut jusqu'à l'ordinateur portable qu'il attrapa pour se jeter sur le lit de Mookyul avec. Il démarra l'engin et pianota un instant sur un site de streaming complètement illégal mais il assumait. De toute façon, c'était pas son ordi, alors autant faire n'importe quoi dessus. Parfaitement concentré, il balayait, du regard, les différents titres avant de sourire d'une façon que Mookyul devait très bien connaître. Il releva son regard vers son ami et mima seulement le mot « porno ». C'était bien mieux qu'un film d'amour ou un film d'horreur. Il ôta ses chaussures qu'il n'avait pas prit le temps d'ôter et se positionna comme il faut sur le lit de son ami, prenant l'oreiller pour lui tout seul afin de s'appuyer contre. « Ferme la porte. Notre 3eme coloc' pourra pas nous emmerder comme ça. » Méchant ? Parfaitement. Mais il voulait juste être tranquille avec Mookyul. Pour une fois... « Ah et va chercher sous mon lit, j'ai des paquets de bonbons. » et sa cachette était dévoilée maintenant mais c'est pas grave~ « T'as des préservatifs sur toi ? Nan parce que si tu veux qu'on le fasse, faut prendre nos précautions, j'veux pas te mettre enceinte. » Ceci, accompagné d'un sourire amusé.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


« wlh » ♪ solo apatride

MESSAGES : 98
DATE DE NAISSANCE : 13/07/1993
SPECIALISATION : Chant / RAP
EN BOUCLE : Niro & Nassi -- Petit Boy ♡ ‏

MessageSujet: Re: everydaylife, we're together ♡ -- pv.   Lun 9 Juin - 13:48




Jehin était comme ça, toujours entraînant & vivant. Moi je ne savais pas vraiment ce que je faisais mais quand il était là & qu’il me disait de faire quelque chose, j’aimais particulièrement le lui rendre & le faire avec un plaisir non feint. Entendre sa voix qui m’était maintenant si reconnaissable me dire que si je devenais « jehinsexuel », il se ferait tuer me fit beaucoup rire. Du moins, c’était un simple rire franc & honnête. Dire que les filles me tournaient autour était la vérité mais je ne pensais pas spécialement qu’elles seraient choquées par ce revirement de situation. Je n’étais pas particulièrement attiré par les femmes. Je pense que l’on pouvait me décrire comme quelqu’un de parfaitement pansexuel. Je ne cherchais pas la beauté d’un corps, je cherchais avant tout la beauté d’une âme. Pour ce qui était de ces seins ou de ces fesses si féminines, ça ne m’avait jamais vraiment ébranlé tout au long de ma courte vie. Après cette petite réflexion, je me décidais à lui répondre sur un ton enjoué, ajoutant donc « je demande à voir. & si jamais je devenais vraiment accro à toi, t’inquiète mec, j’te protégerais de tout mon corps contre elles ». Je lui adressais un sourire amusé tandis que nous arrivions dans le bâtiment des résidences. Il passa rapidement la porte de notre piaule, annonçant vivement que c’était lui qui choisissait le film que l’on allait regarder.


Bon je devais me l’avouer, je n’étais pas particulièrement concentré en général quand je regardais des films & voir son enthousiasme me rendait heureux. Je passais un tour de verrou à la porte puis mettais l’entrebâilleur pour que personne ne puisse rentrer dans la chambre durant notre petite séance. C’est alors qu’il me mima le mot défendu, ce qui me fit sourire légèrement. J’allais donc me pencher pour attraper les paquets de bonbons cachés sous son lit puis, j’ajoutais « c’est bon, je les ai » d'un ton victorieux. Je rejoignais jehin qui avait à présent pris place sur mon lit & je mettais les paquets de bonbons devant nous. Je me collais légèrement à lui tandis qu’il me faisait une remarque quant aux préservatifs que je n’avais bien entendu pas prévus … je rigolais alors avec douceur avant de lui dire d’un ton légèrement suave « on aura qu’à faire sans. J’ai pas peur de tomber enceinte de toi. Au pire, on fera un bébé trop beau gosse. ». bon j’pensais pas qu’on allait spécialement se sauter dessus. Surtout que les paquets de bonbons étaient particulièrement appétissants & que je n’allais certainement pas me faire prier. J’en ouvris un, fourrant un bonbon dans ma bouche puis, j’en mettais un de force entre les lèvres de mon colocataire en le regardant d’un air amusé. Puis, alors que le film commençait, je mis ma tête sur ses cuisses & pris ensuite une position fœtale pour être bien installé. Je ronronnais doucement en marmonnant dans ma barbe « t’es trop confortable, jehin ». j’me sentais calme & apaisé. Avoir ma tête sur ses cuisses me reposait & me rendait légèrement fébrile. Restais plus que le film. J’attendais de voir si ça allait chauffer rapidement ou non. J’prenais un nouveau bonbon alors que j’prenais le temps de le mâcher. C’était bien parfois de sécher avec jehin …





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: everydaylife, we're together ♡ -- pv.   Mar 10 Juin - 20:19

Pour sa part, Jehin ne se considérait ni comme hétérosexuel, ni comme gay, ni bi, ni pan quoi que ce soit. Il se considère comme unique en son genre. Il n'a pas d'orientation quelle qu'elle soit. Il aimait juste les gens et quand il était bourré, il ne s'occupait pas vraiment de savoir s'ils étaient homme, femme ou trans. Bref. C'est pas comme s'il allait voir tout et n'importe quoi, il a ses choix de sélection quand même. Par exemple, le physique compte pour beaucoup. Oui, il se base sur l'apparence et il prends, toujours, les personnes qui sont très attirantes physiquement. Est-ce que ça fait de lui quelqu'un de macho ? Peut-être bien au fond... Dans tous les cas, passé la porte de la chambre, Jehin se jeta sur l'ordinateur et se ficha bien du reste. Compte tenu qu'il avait un objectif, soit de choisir un film, il ne prêtait peu attention à ce que faisait Mookyul qui, lui, fermait la porte en fait. Pourquoi ? On se le demande mais ça, même Jehin s'en serait foutu comme de l'an 40.

Un bogosse trop beau ? Ouais, tellement beau qu'ils seraient obligé de le tuer tellement il leur ferait de l'ombre. Pas sympa. Il hocha la tête, sachant pertinemment qu'il était impossible pour l'un, ou pour l'autre, de tomber enceinte à moins d'être drôlement mal constitués. Il pouffa à cette idée et trouva le film défendus qui saurait titiller leur libido, sans aucun doute. Il mâcha le bonbon que lui donna son ami avant de se placer bien contre lui. Il aimait être servit comme oreiller. Il sourit et lui caressa les cheveux, plaçant bien le coussin derrière lui pour être confortable et visionna le film. Même si, sa remarque, le fit rire. « N'y prends pas trop goût. Je te servirais pas d'appui tête tout les jours. » L'histoire commençait bien. Un mec dans une boite de nuit à la recherche d'une proie. Jusque là, ce n'était pas vraiment torride. Jusqu'à ce qu'on le voit discuter avec une fille qui le conduit jusque dans les toilettes. « Attention, ça commence. » Il sourit et observa la jeune fille défaire langoureusement le pantalon de l'homme avant de se placer à genoux au sol. La suite, il ne faut pas être devin pour deviner ce qui se passait... Jehin resserra ses doigts dans les cheveux de Mookyul, comme s'il était à la place de l'homme, inconsciemment. Puis, n'oublions pas qu'ils ont prit un joint abominablement bon. Du bon matos que Mookyul était très doué pour trouver. « Elle est bonne quand même. On en trouve pas, nous, des comme ça en boite. » C'est ça qu'il y avait de mal dans les films. C'était toujours de sublimes créatures forcément introuvable dans la vraie vie...
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: everydaylife, we're together ♡ -- pv.   

Revenir en haut Aller en bas
 

everydaylife, we're together ♡ -- pv.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OCHIWA ::  :: second floor :: salle de cours-